Publié le 27/05/8378

Stratégies et plan d'actions

A l'échelle bassin

Plan d'actions 2023-2027 de l'animation du réseau EEE du bassin Loire-Bretagne

Ce document présente le contexte, les lignes directrices et les 16 actions de l'animation du réseau espèces exotiques envahissantes Loire-Bretagne pour la période du plan Loire V. Ce nouveau programme renouvelle le soutien apporté aux gestionnaires par le réseau et le Groupe de travail EEE, en se concentrant sur les approches écosystémiques de gestion des EEE et vers les politiques publiques associées aux milieux aquatiques et humides.

 

Stratégie de gestion des espèces exotiques envahissantes du bassin Loire-Bretagne (2014-2020)

La stratégie de gestion des espèces exotiques envahissantes du bassin Loire-Bretagne (2014-2020) cherche à répondre aux enjeux de connaissances et de gestion des invasions biologiques à l'échelle du bassin. Le document détaille le contexte, l'échelle d'application, les objectifs ainsi que les actions qu'il est proposé de mettre en œuvre pour les années à venir. Au-delà d'objectifs communs et de lignes d'actions, ce document cherche à être un outil de cohérence et d'articulation entre les principaux acteurs impliqués. Cette stratégie se traduit par un ensemble d'actions qui seront menées durant la période 2014-2020, dans le cadre du plan Loire IV. 24 actions ont été identifiées et détaillées dans des fiches actions. La stratégie et son programme d'actions sont disponibles au téléchargement.
 

Bilan intermédiaire de la stratégie de bassin 2014-2020

La mise en œuvre de la stratégie de gestion des espèces exotiques envahissantes du bassin Loire-Bretagne a été initiée en 2014, avec la rédaction du programme de 22 actions. A mi-parcours de la réalisation de cette stratégie, un bilan a été effectué en 2017. Sur les 24 actions identifiées dans le programme 2014-2020, 5 sont des actions ponctuelles, tandis que les autres sont des actions sur le long terme. La mise en œuvre de la stratégie de bassin peut être considérée comme satisfaisante. Des axes tels que la mutualisation des données liées aux chantiers de gestion, le lien avec la recherche et l’amélioration de la communication sur les espèces exotiques envahissantes peuvent cependant être améliorés dans la seconde phase de mise en œuvre de la stratégie de bassin.
 

A l'échelle territoriale

Stratégie régionale relative aux EEE en Normandie 2018-2022 (parties 1 et 2)