Publié le 29/09/2016

Le réseau des Conservatoires d'espaces naturels

Des conservatoires d’espaces naturels, un réseau

Depuis plus de 40 ans, les Conservatoires d'espaces naturels contribuent à préserver notre patrimoine naturel et paysager par leur approche concertée et leur ancrage territorial. Leurs actions sont résumées par 5 actions clés : connaître, gérer, protéger, valoriser et accompagner les politiques publiques

Le travail des conservatoires

Les Conservatoires tissent des relations partenariales et résolument complémentaires avec l’ensemble des acteurs de la biodiversité dans l’animation de projets de territoire, notamment avec les autres gestionnaires de milieux naturels. Ils accompagnent également la mise en œuvre de politiques contractuelles : principaux acteurs privés de la mise en œuvre de NATURA 2000 en France, ils sont impliqués depuis longtemps dans la création de corridors écologiques… Leur action est fondée sur la maîtrise foncière et d’usage et s’appuie sur une approche concertée, au plus près des enjeux environnementaux, sociaux et économiques des territoires.

Quelques chiffres

Fin 2017, les 24 Conservatoires d'espaces naturels gèrent un réseau cohérent et fonctionnel de 3 440 sites naturels couvrant 178 000 ha en métropole et outre-mer. Ils rassemblent 1 000 salariés et 7 000 adhérents.
Ils travaillent et œuvrent dans 1 commune sur 10 en France métropolitaine comme en Outre-mer. Plus de 1 200 sites sont ouverts au public et accueillent chaque année plus de 6 millions de visiteurs.

Une Fédération

Créée en 1988, la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels rassemble les Conservatoires d'espaces naturels. Elle a pour mission principale de représenter le réseau et de favoriser les échanges entre ses membres, afin de renforcer leurs actions sur le terrain. Les 24 Conservatoires sont adhérents.

Le conseil d'administration

La Fédération est dirigée par un Conseil d'administration qui rassemble des représentants bénévoles des Conservatoires adhérents, deux représentants d'autres gestionnaires de milieux naturels (Conservatoire du littoral et Réserves naturelles de France) et d'un représentant du personnel salarié des Conservatoires.
un Bureau présidé par Monsieur Christophe LEPINE suit la mise en œuvre des actions.

L'équipe salariée

L'équipe salariée comprend 22 personnes réparties sur 3 sites :

  • Orléans  (16 personnes) : le siège administratif avec le Plan Loire, l’Animation du réseau et l'équipe du LIFE Army
  • Besançon (5 personnes) : le Pôle relais Tourbières et le Plan national d'actions Chiroptères
  • Lyon (1 personne)  : le Plan Rhône
Une stratégie d'action

Une stratégie d'actions a été validée dès 2003 et mise à jour en 2018 par le réseau des Conservatoires. Elle détermine les priorités d’actions selon 10 axes :

  1. Assurer une reconnaissance et une présence stratégique interrégionale, nationale et internationale
  2. Consolider le réseau, assurer sa cohérence et poursuivre son animation
  3. Adapter et consolider le modèle économique du réseau
  4. Accompagner le développement de l'assise citoyenne
  5. Développer et affirmer les fondamentaux scientifiques
  6. Renforcer et sécuriser l'assise foncière des Conservatoires d'espaces naturels
  7. Développer la communication auprès du grand public et la valorisation du réseau de sites gérés
  8. Accompagner le réseau dans la mise en oeuvre de la séquence "éviter - réduire - compenser"
  9. Accompagner les territoires pour une meilleure prise en compte de la biodiversité
  10. Contribuer au soutien technique et juridique du réseau

Retrouver la stratégie fédérale du réseau des Conservatoires d’espaces naturels :
https://reseau-cen.org/fr/decouvrir-le-reseau/strategie-federale-de-reseau

Avec le soutien de
Logo Union Européenne FEDER Logo l'Europe s'engage sur le bassin de la Loire avec le feder Logo agence de l'eau Loire Bretagne Logo plan Loire grandeur nature
Cette opération est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage sur le bassin de la Loire avec le Fonds Européen de Développement Régional.