Publié le 03/04/2020

Séminaire "Comment améliorer la gestion de nos ripisylves ? Quelles pratiques adopter face aux nouveaux enjeux ?", 12 au 14 octobre 2020

 12 au 14 octobre 2020, à l'INRAE au sud d'Orléans (45 075) ou à distance
L'évènement a rassemblé plus de 100 personnes, sur place et à distance

Contexte :

Deux journées et demie ont été proposées en octobre 2020 à Orléans (45) pour favoriser les échanges entre gestionnaires et chercheurs autour de la gestion des ripisylves.  Alternant retours d’expériences, temps d’échanges, ateliers de travail et sortie terrain (sous réserve de faisabilité face à la situation sanitaire), ces journées furent également l’occasion de mettre en lumière la fin du projet de recherche BioMareau. L'évènement était organisé conjointement par le Centre de Ressources Loire nature, le réseau européen COST Action Converges (Knowledge conversion for enhancing management of European riparian ecosystems and services), et le laboratoire grandeur nature proposé par les projets pluridisciplinaires BioMareau. Elles ont pu se tenir grâce au soutien de l'agence de l’eau Loire-Bretagne, du FEDER du bassin de la Loire, du réseau RTR Midi et de la Zone Atelier Loire.

Enjeux :

À la croisée de multiples enjeux, les ripisylves sont des milieux soumis à de nombreuses pressions telles que l’altération de la dynamique fluviale des cours d’eau, le changement climatique, le développement des espèces exotiques envahissantes... Il s'agit des milieux forestiers les plus dégradés à l’échelle européenne (moins de 5% de leur surface initiale). Par ailleurs, ils sont indispensables pour garantir une bonne qualité de l’eau, protéger les populations en limitant les risques d’inondation et ils sont des refuges très importants pour la biodiversité. Ils sont aussi des espaces récréatifs, particulièrement appréciés par les riverains.

Objectifs

Les thématiques abordées par ces journées étaient principalement le partage de connaissance, ainsi que la remontée de nouveaux besoins en lien avec l’évolution des ripisylves, notamment dans le contexte du changement climatique :

  • Favoriser les échanges entre les acteurs ;
  • Partager les résultats d’acquisition de connaissance ;
  • Identifier les bonnes pratiques de gestion ;
  • Partager sur les freins (scientifiques, techniques, financiers, culturels, paysagers etc.) à la gestion de ces espaces sensibles et identifier des pistes de travail pour les dépasser.

Public :

Sur la base des expériences ligériennes, l’évènement à rassemblé plus de 40 participants en salle, et près de 70 à distance.
Le but de cet évènement était de favoriser les échanges entre des acteurs variés, dans le bassin de la Loire et au-delà, autour du sujet de la gestion des ripisylves.

Inscription :

Programme :
Pour plus de détails, consulter le programme complet

Lundi 12 octobre, 14h00-18h00 (en salle + dématérialisation de la plénière sur l'Axe 1) :

Ouverture du séminaire : État de conservation des ripisylves à l’échelle européenne et statut juridique Francis OLIVEREAU (DREAL Bassin de la Loire)

AXE 1 : Regards croisés sur la gestion des ripisylves
(séries de retours d'expériences de différents corps de métier : géomorphologue, hydraulicien, botaniste, gestionnaire d'espace naturel et entomologue)

Ateliers d'échanges : "La gestion des ripisylves aujourd'hui : bonnes pratiques et freins"

Mardi 13 octobre, 9h00-17h30 (en salle + dématérialisation des plénières de l'Axe 2 et de l'Axe 3)
Les repas du midi ont été pris en charge

AXE 2 : Enjeux émergents autour des ripisylves

AXE 3 :  Besoins de connaissances sur les ripisylves : données, suivis, indicateurs et évolutions

Ateliers d'échanges : "La gestion des ripisylves demain : besoins et questions émergentes"

Restitution des ateliers (suivi possible à distance)

Clôture des deux premières journées

Mercredi 14 octobre, 10h00-13h00 Sortie sur le terrain :
Les repas du midi ont été pris en charge

Découverte de la réserve naturelle de Saint-Mesmin gérée par Loiret Nature Environnement, autour de la Loire sur le site d’étude de Biomareau
A confirmer/ajuster selon l'évolution de la situation sanitaire

Perspectives :

Le séminaire permettra de :

  • Développer des projets communs entre différents acteurs autour de la gestion des ripisylves ;
  • Elaborer des documents, sur la base des échanges, pour diffuser de bonnes pratiques pour une gestion plus intégrée de ces espaces ;
  • Améliorer la perception des ripisylves en tant que milieux fonctionnels et ayant un rôle à jouer dans le cadre des Solutions Fondées sur la Nature (SFN), comme lieu d’accueil pour la biodiversité, dans l’amélioration de la qualité de l’eau ou dans la régulation des débits par exemple.

 Les pistes de travail identifiées à l’issue de ces journées pourront favoriser l’émergence de nouveaux projets de recherche par exemple, mais aussi l’identification de nouveaux axes de travail dans le cadre d’un prochain Plan Loire (après 2020).

Informations pratiques :

Une dématérialisation partielle, notamment des plénières, était proposée aux personnes intéressées au moment de l'inscription.
Les journées en salle se sont déroulerées à l’INRAE d’Orléans (45), du 12 au 13 octobre 2020 : 163 avenue de la pomme de pin, CS 40001 –Ardon 45075 ORLEANS CEDEX 2.
la sortie sur le terrain était proposée à la réserve naturelle de Saint-Mesmin, gérée par Loiret Nature Environnement le mercredi 14 octobre.

Avec le soutien de
Logo Union Européenne FEDER Logo l'Europe s'engage sur le bassin de la Loire avec le feder Logo agence de l'eau Loire Bretagne Logo plan Loire grandeur nature
Cette opération est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage sur le bassin de la Loire avec le Fonds Européen de Développement Régional.