Publié le 12/09/2018

Séminaire "Comment comprendre et agir pour la remobilisation sedimentaire", 27 novembre 2018

Le séminaire "Comment comprendre et agir pour la remobilisation sedimentaire" aura lieu le 27 novembre 2018 à Chatel-de-Neuvre.

Il est organisé en partenariat avec le CEN Allier*, l’Université de Tours* (UMR CNRS Citeres & Ecole Polytechnique de l’Université de Tours) et le programme ARD Intelligence des patrimoines* par le Centre de Ressources Loire nature, animé par la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels*. Il est financé dans le cadre du Plan Loire par le FEDER Loire et l’Agence de l’eau Loire-Bretagne.

Contexte :

L’atteinte du bon état écologique des cours d’eau est une priorité dans le cadre de la directive cadre européenne sur l’eau. Elle passe notamment par le rétablissement des qualités hydromorphologiques. Le transport des sédiments est l’un des éléments structurant la dynamique fluviale et à ce titre, un paramètre majeur de l'amélioration de la qualité des cours d'eau et de la préservation de la biodiversité qui y est associée. L’intégration de ce paramètre est fondamentale pour l’atteinte du bon fonctionnement des écosystèmes ligériens, objectif du plan Loire IV 2016-2020.

Les travaux en cours dans le cadre du projet COSAL* (COntinuité Sédimentaire de ses Affluents et de la Loire) porté par l’Université de Tours et le CNRS, visent à améliorer notre connaissance des stocks sédimentaires potentiellement remobilisables dans les vallées du bassin versant de la Loire et de ses principaux affluents. Les gestionnaires d’espaces naturels impliqués dans l’amélioration de la dynamique fluviale des cours d’eau pourront partager leur expérience et actualiser leurs connaissances à partir des activités de recherche développées par les équipes académiques.

Enjeux  et Objectifs :

Le projet de séminaire « Comprendre et agir pour la remobilisation sédimentaire dans le bassin versant de la Loire » s’adresse principalement aux gestionnaires et acteurs du patrimoine naturel et aux chercheurs. L’évènement se déroulera au siège du CEN Allier à Châtel-de-Neuvre (03). Les présentations et une visite sur le terrain permettront de mettre en avant les travaux menés par l’Université de Tours dans le cadre du projet COSAL. Les secteurs situés en amont du bec d’Allier, dont les berges sont régulièrement érodées, sont en effet supposés représenter d’importants réservoirs sédimentaires dans le bassin de la Loire. Les participants seront également informés sur les travaux en cours liés à la dynamique fluviale, à l’échelle du bassin versant de la Loire et plus largement à l’échelle nationale. Ce sera l’occasion de partager des retours d’expériences, de gestionnaires et de chercheurs, pour mieux comprendre la production et la remobilisation sédimentaire.

Formulaire d'inscription*

Pré-programme détaillé*

Pré-programme :

9h00 : Accueil des participants

1- Contexte et actualités sur le transport sédimentaire (échelle ligérienne et nationale)

  • Le Centre de Ressources Loire nature, lien entre chercheurs et gestionnaires : Bérénice FIERIMONTE (FCEN).
  • Le transport sédimentaire, une thématique prise en compte à l’échelle nationale : Stéphane GRIVEL (MTES). (à confirmer)
  • Enjeux de préservation et de restauration de l'espace de mobilité des cours d'eau à l'échelle du bassin Loire-Bretagne (cas concrets) : Stéphane BRAUD (Référent en hydromorphologie fluviale pour le bassin Loire-Bretagne).
  • Présentation des projets portés par l’Université de Tours autour de la dynamique morphologique du transport solide de la Loire : Stéphane RODRIGUES (UMR CNRS Citeres et Ecole Polytechnique de l’Université de Tours) dans le cadre du Programme ARD Intelligence des Patrimoines : Chantier Interdisciplinaire Thématique « Loire & Fleuves » (COSAL, R-TEMUS, Biomareau II).

2- Le projet COSAL et le travail avec le CEN Allier & Sortie terrain sur les berges de l'Allier

  • Estimation des stocks sédimentaires remobilisables sur la Loire et ses affluents : Benoît DELEPLANCQUE (UMR CNRS Citeres - Université de Tours).
  • Estimation de la capacité de transport à l’échelle du bassin versant : Théo BULTEAU, (UMR CNRS Citeres - Université de Tours). (à confirmer)
  • Sortie terrain, sur les berges de l’Allier :
    • Protocoles, analyse et modélisation des processus d’érosion de berges : Aurélien LACOSTE (GéHCO - Université de Tours) et CEN Allier.
  • Retour en salle

3- D'autres actions menées en faveur de la dynamique fluviale dans le bassin versant de la Loire

  • Effacement d’un enrochement dans le Val d’Allier & Etude de faisabilité sur Maringues : Julien SAILLARD, (CEN Auvergne).
  • Transit sédimentaire de la rivière Allier : étude préalable menée par la CLE du SAGE Allier Aval : Lucile MAZEAU (SAGE Allier Aval) & David Goutaland (CEREMA).
  • Travaux morpho-sédimentaires sur le Cher : Stephane GRIVEL & Emmanuelle GAUTIER (Université Paris 1). (à confirmer)

17h15 : Fin de la journée

Avec le soutien de
Logo Union Européenne FEDER Logo l'Europe s'engage sur le bassin de la Loire avec le feder Logo agence de l'eau Loire Bretagne Logo plan Loire grandeur nature
Cette opération est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage sur le bassin de la Loire avec le Fonds Européen de Développement Régional.