Publié le 09/01/2017

Présentation et objectifs

Le Castor d'Europe et la Loutre d'Europe, mammifères autochtones inféodés aux zones humides, étaient présents historiquement sur la totalité du territoire national et donc sur l'ensemble du bassin de la Loire. La valeur commerciale de leur fourrure, les qualités pharmaceutiques des glandes à castoréum et un certain goût pour la chair du Castor, auxquels s'ajoutait la volonté d'éliminer la concurrence vis-à-vis de la ressource piscicole pour la Loutre, ont motivé leur chasse et leur piégeage, poussant ces espèces au bord de l'extinction à la moitié du XXème siècle.

Il fallut attendre l'intégration de la conservation des habitats et des espèces de faune et de flore dans les politiques nationales et européennes pour marquer un tournant dans la protection du Castor et de la Loutre. Ainsi dès 1981, leur protection intégrale accompagne leur reconquête et à partir de 1992, ces espèces sont inscrites aux annexes de la directive européenne « Habitats Faune Flore » en tant qu'espèces présentant un intérêt communautaire.

Au cœur des problématiques de préservation et de gestion de la biodiversité du bassin de la Loire, la prise en compte de ces espèces dans la gestion des cours d'eau et les activités humaines nécessite une bonne connaissance de leur biologie et de leur répartition.             

Afin de répondre à ce besoin d'information, le réseau « Mammifères du bassin de la Loire » a vu le jour en 2005 dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature. En liaison avec le Centre de Ressources Loire Nature et coordonné par la Délégation Interrégionale Centre-Ile-de-France de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), ce réseau d'observation thématique a pour finalité d'aider à évaluer la mise en œuvre des politiques publiques nationales et européennes et à définir des priorités d'intervention au niveau du bassin versant.

Le réseau Mammifères du bassin de la Loire présente deux objectifs : le premier, l'acquisition et la valorisation des connaissances, le second le partage de ces connaissances.

Acquisitions et valorisations des connaissances

Deux axes d'acquisition de connaissances sont suivis par le réseau.

Le premier axe a été d'établir un état de référence des connaissances sur le Castor et la Loutre (répartition, entrave à la bonne continuité écologique, mortalité) en mutualisant les informations existantes chez les partenaires et référents techniques du réseau. La capitalisation de ces connaissances a permis de réaliser à deux reprises une synthèse de ces connaissances. La première en 2010 pour dresser une répartition de référence puis la seconde en 2014 pour observer l'évolution de la répartition de ces deux espèces. Ce travail collectif a nécessité la mise en place de protocoles standardisés afin d'obtenir une représentation des données uniforme à l'échelle du bassin. Les documents sont également téléchargeables en page Outils/Téléchargements.

Le second axe s'est ouvert sur une autre thématique, à savoir les vertébrés exotiques envahissants. Ainsi en 2012, après avoir inventoriés les espèces présentes à l'échelle du bassin, les acteurs impliqués sur la gestion de ces espèces et des données de répartition de celles-ci, un recueil d'expérience de gestion des vertébrés exotiques envahissants du bassin de la Loire a été rédigé. Une quinzaine d'espèce y sont présentées avec des exemples d'actions de suivis et de gestion entreprises à l'échelle du bassin. Les documents sont téléchargeables sur la page Faune Invasive.

Partage des connaissances

Afin de diffuser et de partager les connaissances acquises par le réseau, les différents ouvrages (synthèse des connaissances Castor et Loutre, Recueil de gestion des vertébrés exotiques envahissants) sont disponibles en téléchargement sur le site du centre de ressources mais également au format papier sur simple demande auprès du coordinateur du réseau.

Trois jeux d'expositions de 6 panneaux présentant les mammifères semi-aquatiques du bassin de la Loire sont également disponibles pour tout évènement de sensibilisation à l'environnement à l'échelle du bassin. Cette exposition fait l'objet de l'établissement d'une convention de prêt avec l'ONCFS et de la prise en charge par l'exposant des frais de transport de l'exposition. (Descritpif disponible ci-dessous)

Des mallettes pédagogiques sont également disséminées au niveau des différentes délégations interrégionales de l'ONCFS du bassin. Celles-ci renferment une quinzaine de moulures d'empreintes des différentes mammifères que l'on peut rencontrer sur le bassin de la Loire ainsi que des indices de présence observables sur le terrain (bois coupés, épreintes, castoréum). (Descritptif ci-dessous)

Enfin chaque année, afin de renforcer le réseau d'observateur sur le terrain, un stage de formation sur les mammifères aquatiques est organisé dans un département du bassin de la Loire. Le stage accueille une quinzaine de stagiaires et les frais d'hébergements et de repas sont le plus souvent pris en charge par le réseau. Différents spécialistes interviennent sur quelques espèces comme le Castor, la Loutre, le Campagnol amphibie, les musaraignes aquatiques, les rongeurs et carnivores exotiques...

 

 

Avec le soutien de
Logo Union Européenne FEDER Logo l'Europe s'engage sur le bassin de la Loire avec le feder Logo agence de l'eau Loire Bretagne Logo plan Loire grandeur nature
Cette opération est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage sur le bassin de la Loire avec le Fonds Européen de Développement Régional.