Publié le 13/01/2020

Lichen : Peltigera extenuata

Aidez-nous à mieux connaître les lichens de la Loire !
Page en cours de construction

Que sont les lichens ?

Les lichens sont des organismes symbiotiques constitués d’un champignon (appelé «mycobionte») et d’algues et/ou de cyanobactéries (appelé «photobionte»).
L’aspect des thalles des lichens peut prendre plusieurs formes. Dans le monde, 25 000 espèces différentes sont connues, mais on estime leur nombre total entre 35 000 et 40 000 !
Le plus ancien spécimen fossilisé est âgé de 400 millions d’années.

  • Répartition :  Partout dans le monde. Sur tous types de supports, (ou subtrats) naturels (sol, roche, écorce) ou artificels (verre, métal...).
  • Alimentation : Croissent majoritairement grâce aux éléments prélevés dans l’atmosphère.
  • Reproduction : Pas de racines reproduction par spores ou par reproduction asexué.
  • Indicateurs : De la qualité de l’eau et de la qualité atmosphérique, ils accumulent des polluants

Quelles connaissances dans le bassin de la Loire ?

Un premier état des lieux des données disponibles dans le bassin de la Loire a été réalisé en 2018 (d’après l’INPN) : la diversité des lichens y est estimée à 112 genres, pour 336 taxons.
La connaissance de la répartition des lichens du bassin versant est encore lacunaire.
D’après les données disponibles, ils se trouvent principalement dans les forêts de feuillus (212 taxons), les prairies et les forêts de conifères (140 taxons).

Pourquoi s'intéresser à Peltigera extenuata ?

Peltigera extenuata a été trouvée en 2017 par le Conservatoire botanique du Bassin parisien le long de la Loire.
Cette espèce est réputée rare en France, et d’après la modélisation de sa répartition, elle serait potentiellement très présente dans les zones montagnardes, boréales et australes.
Au vu des données récentes et bien que la vallée de la Loire ne soit pas un écosystème particulièrement favorable, il est proposé aux naturalistes de la rechercher pour mieux comprendre sa distribution et son écologie.

Où trouver cette espèce ?

Cette espèce se développe sur le sol au-dessus et parmi les mousses.
Elle est présente dans les régions tempérées et boréales d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Sud.

Comment la prélever ?

Il suffit de prélever l’échantillon depuis son substrat avec précaution, puis de le glisser dans une enveloppe en précisant à côté :
       • Où le prélevement à eu lieu (lieu dit et code postal) ou coordonnées GPS
       • Dans quels milieux (pelouses, arbres...)
       •  Qui à effectué le prélevement (nom, prénom, contact  mail ou téléphone éventuellement)
       •  La date et l’heure du relevé
       • Quelques photographies de l’échantillon in situ seront bienvenues
L’absence d’échantillon malgré une recherche de terrain est aussi intéréssante à rapporter !

Avec le soutien de
Logo Union Européenne FEDER Logo l'Europe s'engage sur le bassin de la Loire avec le feder Logo agence de l'eau Loire Bretagne Logo plan Loire grandeur nature
Cette opération est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage sur le bassin de la Loire avec le Fonds Européen de Développement Régional.